Intermodalité: créer de véritables pôles d'échanges

 
Gare TGV Porta Susa

Gare TGV Porta Susa

Gare de Montesanto

Gare de Montesanto

Gare TGV de Besançon

Gare TGV de Besançon

 

Le pôle d’échanges est devenu un enjeu majeur pour la ville contemporaine. Initiée dans les années 1980, la révolution du train à grande vitesse a profondément transformé la manière de concevoir et de vivre la gare de la fin du XXème siècle. Animée par la présence de services et d'équipements urbains de plus en plus nombreux, la gare est désormais appréhendée dans sa double nature de nœud de transports intermodaux et de morceau de ville retrouvé.

En tant que dispositif majeur, elle devrait connaître un nouvel élan en contribuant à réinventer la compréhension de la métropole moderne. A l’intersection de l’ensemble des modes de transports qui convergent vers la gare, le pôle d’échanges s’est aussi mué en un fantastique vecteur du développement urbain, social et économique. 

En même temps que la Révolution Industrielle a permis l’évolution du fonctionnement de la gare, les rêves utopiques véhiculés par différents mouvements d’art et d’architecture (Constructivisme Russe, Metabolic City, Bauhaus) ont proposé une vision inédite du monde du voyage (parfois même irréaliste). Les deux se sont unis (peut être de manière ad-hoc) pour nous donner la possibilité de mieux comprendre ces pôles et de créer des ouvrages ultra-modernes, construits sous formes organiques, fracturés en plusieurs couches de ville, et qui connectent l’ensemble des activités de nos vies quotidiennes.

C’est dans ces bâtiments que l’on mêle plusieurs modes de vie, cultures et comportements divers. C’est ici qu’il faut savoir valoriser et gérer la multitude d’usages: le voyage, la circulation, la balade, la consommation, le travail, l’attente, la vue, etc... C’est un lieu toujours en mouvement qui doit canaliser au mieux les circulations des personnes, leurs habitudes, les dispositifs mécaniques, les machines roulantes, les courants d’air, les vis-à-vis et les accès. 

Il nous faut des gares vivantes, repères urbains contextualisés dans un environnement particulier, reliées de façon intelligente et pratique aux réseaux existants et futurs. Une gare contemporaine est surtout l’opportunité de faire naître un véritable lieu connecté, une ville dans la ville... un nouveau pôle dans lequel on se fond, s’amuse, se branche, se loge ou habite. 

La gare se présente aujourd’hui comme un équipement urbain majeur qui va transformer la ville encore plus. En réfléchissant déjà à la gare de demain (une gare plus connectée, vraisemblablement plus technologique mais aussi plus humaine et accessible) nous nous donnons un champ de réflexion extraordinaire. 

Une gare le mérite.

 

Projets phares

Porta Susa TGV

Porta Susa TGV

Kénitra TGV

Kénitra TGV

Gare de Montesanto

Gare de Montesanto

 

Get social with us!