INNOVATION

La confrontation entre croissance numérique et architecture est un vaste champ de recherche étudié par l’agence, à travers la conception de bâtiments innovants à l’exemple des data centers ou des incubateurs. Des lieux en plein essor, où l’expérimentation est le maître-mot, et dont le rôle tend à s’accroître, notamment dans la définition des nouvelles formes d’urbanité de la ville du XXIe siècle.
L’univers tertiaire est en grande évolution, cependant il est encore difficile de lui associer une nouvelle image concrète, même si nous sommes de plus en plus familiers aux termes associés à ces nouvelles fonctions : data center, incubateur, start-up, co-working, etc.

C'est une nouvelle génération de bâtiments qui est partagée entre une organisation traditionnelle du travail (bureaux, réunions...) et une utilisation plus contemporaine, voire technologique (traitement de données numériques, gestion en temps réel de l’état du bâtiment). Ce sont des bâtiments hybrides dont les fonctions oscillent entre une banque et des archives, entre une bibliothèque-médiathèque, un musée et un simple bureau. Autour du terme "pôle numérique" gravite un sentiment de mystère, qui renvoie à cette idée de lieu confidentiel renfermant des éléments et informations éloignés de notre vie quotidienne. Son architecture se traduit la plupart du temps par une esthétique de la disparition, sans doute une coïncidence au vu de la dématérialisation progressive de nos outils de travail.

Désormais, le nouveau défi à relever consiste à intégrer le numérique et faire émerger tout son potentiel, son économie et à anticiper les impacts sur notre culture. Si les technologies deviennent de plus en plus immatérielles, les bâtiments technologies nécessitent une architecture plus focalisée, plus avant-gardiste, moins gardée, plus ouverte et moins méfiante.